Le lac gelé de La Thuile

output_yQD9fI.gif

 

extraits de l’article paru dans le Dauphiné Libéré le 11 février 2015 :

Le lac gelé de La Thuile présente un grand danger

article de Sylviane Garçin

“La mort de deux adolescents, noyés, lundi après-midi, dans le lac de Thyez (Haute-Savoie) rappelle qu’en hiver, le danger est parfois tout près de chez soi. (…)

Perché à 874 mètres d’altitude, le lac de La Thuile, dans le massif des Bauges, est accolé au village éponyme. (…) L’hiver, les plus téméraires ou inconscients s’y risquent à pied, à patins à glace et même à skis de randonnée…

Il n’y a jamais eu d’accident mortel ces dernières décennies. Mais cette année, c’est l’hiver de tous les dangers. “Les pompiers sont venus faire de la plongée sous glace deux fois la semaine dernière.” raconte le maire, Dominique Pommat. “Et ils nous ont alertés sur l’extrême dangerosité de s’aventurer sur le lac gelé. C’est la première fois que ça arrive.”

Dans un courrier électronique envoyé à la mairie, le secours nautique du Sdis explique que “l’hiver doux que nous avons eu jusqu’à il y a 15 jours na pas permis une bonne homogénéisation de la glace qui est très friable et n’a donc aucune résistance au poids”.

Le risque de rupture de la glace s’est encore aggravé avec la neige qui est récemment tombée sur le lac. Les pompiers ont d’ailleurs réalisé leurs exercices au bord, sécurisant les trous avec des rubalises. Pourtant, par -8° hier matin, on apercevait des traces de pas sur la surface enneigée.  Le maire de cette commune de 318 habitants a pris l’affaire très au sérieux. “Nous avons envoyé un courrier à tous les parents, rapportant les conclusions des rapports d’analyse du service technique départemental du secours nautique.”

Des affiches ont été placardées sur tous les espaces publics et au bord du lac. Les élus ont même téléphoné directement aux jeunes du village pour les prévenir du danger. Et ils espèrent que le drame de Haute-Savoie, lundi, fera prendre conscience à tout le monde que s’aventurer sur ce lac peut s’avérer mortel. (…)

L’accès au lac gelé de La Thuile est interdit dans tous les cas par arrêté municipal permanent.”