Grand Raid 73

Grand Raid 73

article paru dans le Dauphiné Libéré

 

Du boulonnais aux Bauges !

 

Une équipe du Nord participe au Grand Raid 73. Cette année, cette association de coureurs « La Team Run Opale » a choisi de revenir participer à ce trail, une course appréciée pour son ambiance bon enfant. Stéphane, le président, Tony et Olivier, se mobilisent 3 à 5 fois par an pour courir en montagne. Pour ce Grand Raid, ils sont venus se loger en gîte à La Thuile, avec leurs familles, afin de profiter entièrement de cet environnement. Après l’effort, autour d’une bonne bière « chti », ils racontent leur passion pour la course longue. Effectivement, ils ont parcourus ce samedi 73km, partant de Cruet et traversant une partie des Bauges, avec de magnifiques points de vue (Roche du Guet, Pic de la Sauge, Colombier, Mont Pelat, y compris une mini pause au Lac de La Thuile. Ces boulonnais ont réalisé de bons scores : Tony est arrivé 6ème sur 200 participants, Olivier, 24ème, Stéphane, 42ème. Marie-Laure, venue avec l’équipe, a couru 52km du Raid. Elle avait déjà couru pour le Marathon du Mont-Blanc. Des projets encore pour cette association : courir pour le Trail des Aravis, puis un autre dans les Pyrénées, et ensuite Millot. Voilà comment conjuguer sport et tourisme !

Passage du 14ème Grand Raid à La Thuile

Le village et son environnement ont été mis à l’honneur, ce week-end, avec le passage du trail des 73 et 23 km, parti de Cruet. Les thuilards sont très présents dans l’organisation de cette course. Une grande équipe de bénévoles recevait les coureurs à la salle des fêtes avec un ravitaillement complet. Prêts très tôt le matin, ils ont vu passer les premiers coureurs vers 7h. Plus tard dans la matinée, sont passés très rapidement les coureurs du « Petit savoyard ». Un autre ravitaillement très accueillant avait lieu dans la cour de René Veillet à Nécuidet, avec un groupe de personnes très investi. Une grande attention a été portée sur la consommation d’eau en cette période très chaude ; les coureurs étaient dans l’obligation d’avoir 2,5 litres pour s’éviter la déshydratation. Un poids de plus, mais le parcours étant au soleil, notamment sur le pic de la Sauge, pendant les 10 heures de course, il valait mieux éviter une évacuation d’urgence ! Les gagnants sont aussi des locaux : Antoine Janin et Delphine Coudurier de Curienne.